Accueil » Actualité » Un 11 novembre à huis clos

Un 11 novembre à huis clos

A Mostuéjouls et Liaucous, comme dans la plupart des villages, c’est à huis clos que s’est déroulée la célébration du 102e anniversaire de l’armistice du 11 novembre 1918.

A Mostuéjouls, la cérémonie qui réunissait les élus de la commune s’est déroulée en deux temps. Un premier rassemblement devant le monument aux morts de Liaucous rendait hommage aux quinze noms gravés dans le marbre avant que la Maire liste celui des militaires français morts en opération durant l’année écoulée.

Marine Pierre, la benjamine de l’équipe municipale a pris la parole pour rendre hommage aux soldats français morts au cours des différents conflits.

Les participants se sont ensuite rendus sur la place de l’église de Mostuéjouls pour réitérer la même cérémonie et honorer les douze jeunes hommes du village, morts durant la Première Guerre mondiale. Depuis 2012, le 11 novembre est la journée d’hommage à tous les morts pour la France et non plus la célébration de la fin de la Première Guerre Mondiale.

C’est le seul enfant admis à participer à la cérémonie qui a déposé la traditionnelle gerbe au pied des deux monuments.