Accueil » Tourisme » A voir, à faire autour de Mostuéjouls

A voir, à faire autour de Mostuéjouls

A proximité des principaux spots touristiques de l’Aveyron et de la Lozère, Mostuéjouls est un lieu stratégique à partir duquel il est facile d’organiser ses vacances.

Château de Peyrelade (4,1 km – 10 mn)

Majestueuse forteresse médiévale du XIIe siècle bâtie sur un éperon rocheux dominant la vallée et l’entrée des Gorges du Tarn.

Construit entre le et le XVIe siècle, le Château de Peyrelade constituait au Moyen-Age l’une des plus importantes forteresses du Rouergue, grâce à la position de son rocher-donjon naturel qui lui permettait de contrôler la vallée du Tarn. Aujourd’hui, la visite permet de découvrir l’histoire du site, son architecture atypique, ainsi que les nombreux travaux de restauration et de fouilles entrepris depuis plus de 30 ans. La visite se termine par l’ascension sur le rocher qui offre un panorama spectaculaire sur le secteur de la vallée et des Gorges du Tarn.

Le site de Peyrelade propose un parcours scénographique avec maquettes, tables d’interprétation et vidéo.

Pour les plus jeunes, sont organisées chasses au trésor pour découvrir le Château en famille et animations médiévales les mardis et mercredis du 4 au 19 août.

Entrée : 2,5 € (enfants) – 5 € (+ 12 ans) – pass famille 12 €
Tel.: 05 65 62 21 34
Email.: contact@chateaudepeyrelade.com
http://www.chateaudepeyrelade.com/

Maison des Vautours (7,3 km – 12 mn)

Située dans les gorges de la Jonte, en plein cœur des Gorges de la Jonte en Lozère, un bâtiment sur trois niveaux a été conçu pour épouser la roche.

Le musée de 500 m² retrace l’histoire de la disparition des vautours suivie de leur réintroduction, pour notre plus grand bonheur. Une salle de vidéo transmission reçoit les images des caméras mobiles installées dans les falaises et filmant en direct les différentes colonies de vautours. Les images sont commentées par des animateurs passionnés. Une terrasse d’observation équipée de longues-vues permet de contempler les vautours dans le ciel des Gorges. Elle offre un panorama unique sur les Gorges de la Jonte, un site classé.

Horaires :
Ouverts d’avril à septembre, les horaires varient en fonction des périodes.
Avril : tous les jours sauf le lundi de 10h à 18h (dernière visite à 17h)
Mai/Juin et Septembre : tous les jours sauf le lundi de 9h30 à 19h (dernière visite à 17h30)Juillet/Août : tous les jours de 9h30 à 19h30 (dernière visite à 18h)
Tarif : de 3,70 € à 6,90 €
Maison des Vautours, 48150 Le Truel
Téléphone : 05.65.62.69.69 – Portable : 06.32.02.82.92
Email : maisondesvautours@hotmail.fr
Site internet : https://www.maisondesvautours.fr

Montpellier-le-Vieux (14 km – 25 mn)

Il y a plus de 170 millions d’années, lorsque la mer occupe encore la région, l’actuelle géologie de l’Aveyron entre en formation. À cette époque où règne un climat tropical, la mer qui s’étend sur ce qui deviendra le Causse Noir est analogue à celle des atolls du pacifique. Il faut attendre 10 millions d’années pour que les restes et les squelettes de ces organismes tapissent les fonds marins jusqu’à créer en se tassant une couche calcaire de 300 mètres d’épaisseur. Il y a 100 millions d’années, les Alpes et les Pyrénées commencent à se mettre en place. Au fond de la mer les roches subissent de formidables poussées. Les couches de calcaire résistent, se plient et finissent par se fracturer. Ces cassures créent alors des failles parallèles, similaires aux champs de crevasses et de séracs que l’on retrouve sur les glaciers d’aujourd’hui.

80 millions d’années plus tard, la masse des Grands Causses s’élève progressivement, la mer disparaît alors de la région. De sa lente et éprouvante montée du fond des eaux la roche calcaire constituée des sédiments d’organismes marins hérite d’un réseau de cicatrices qui la rendent moins dense et plus perméable. Les eaux circulant à travers ces fissures, entament la corrosion du Causse Noir. L’action des éléments élargira les passages les transformant en ruelles, impasses, murailles et cirques traçant ainsi le plan et l’architecture de La Cité de Pierres.

Tarif : de 4,90 € à 7,90 € selon l’âge.
La Cité de Pierres, Montpellier-le-Vieux
Lieu dit Le Maubert
12100 Millau – France
Tél. : +33 (0)5 65 60 66 30
E-mail :  : contact@lacitedepierres.com
Site Internet :  : https://www.lacitedepierres.com/

Ganteries de Millau (19 km – 24 mn)

Millau reste la capitale française de la ganterie. Si la délocalisation des usines et les changements de mode ont sinistré ce secteur d’activité, plusieurs ganteries réussissent à se maintenir en travaillant pour l’industrie du luxe.

Elles proposent des visites de leurs ateliers. Citons :

Ferme caussenarde d’autrefois (20 km – 33 mn)

L’histoire débute en 1640 avec la première partie de la construction de la ferme (première cuisine, première chambre, premier « bâtiment agricole »). Deux agrandissements viennent s’ajouter au XVIIIe et XIXe siècle, dessinant ainsi le corps de ferme tel qu’on le connaît aujourd’hui. En 1946, Irma Julié, grand-mère de Marie, décède. La Ferme ne sera plus habitée.

En 1973, Marie et Armand Pratlong choisissent de faire découvrir au plus grand nombre le patrimoine caussenard à travers l’ancienne ferme de la famille de Marie. La Ferme Caussenarde d’Autrefois est née. Leurs enfants et petits-enfants continuent à faire vivre ce patrimoine et ces traditions aujourd’hui universellement reconnus par l’inscription des Causses et des Cévennes au Patrimoine Mondial de l’Unesco.

Tarif : de gratuit (enfants) à 6,50 €.
Ferme Caussenarde d’Autrefois, Hameau de Hyelzas, 48150 Hures la Parade.
Téléphone : +33 4 66 45 65 25
Courriel : contact@ferme-caussenarde.com
Site Internet : https://www.ferme-caussenarde.com

Château et cité de Sévérac (23 km – 30 mn)

Dominant la vallée sur une butte culminant à 800 mètres, le château de Sévérac vous offrira un véritable voyage dans le temps à l’époque féodale. De nombreux sites et de nombreuses animations ont lieu dans ce site d’exception, témoin de l’histoire de France.

Depuis le début de sa construction au Xe siècle, le château a subit de multiples transformations au fur et à mesure des siècles et de ses propriétaires. Les Séverac, les Armagnac puis la famille des Arpajon ont construit les différentes ailes du château jusqu’à l’actuelle façade sud de style Renaissance datant du 17e siècle. Tous ces témoignages du passé sont à découvrir à travers ses forts remparts, ses tours de guets et ses courtines et même ses cuisines.

Si le château est progressivement tombé en ruine, notamment sous la Révolution française, la ville de Sévérac en fait l’acquisition en 1966 et son classement en patrimoine historique permet d’envisager la restauration de ce monument historique.

Aujourd’hui, le château domine la plaine de l’Aveyron avec la même prestance que les siècle passé et domine la plaine de l’Aveyron en étant visible de tous les points de l’horizon.

Château de Sévérac, 5 Rue des Douves, Sévérac-le-Château, 12150 Sévérac-d’Aveyron
Tél: 05 65 47 67 31 – 05 65 71 66 84
Courriel : contact@tourisme-severaclechateau.fr
Site Internet : http://www.severac-le-chateau.com/